Adhérer

Vous êtes ici :
Last updated: 28 novembre 2021

Vous souhaitez adhérer à l’ASTME ?

La procédure d’adhésion

ETAPE 1 : vérifiez votre éligibilité

ASTME détient un agrément du ministère du Travail pour exercer ses missions sur un territoire géographique précis.
Avant d’adhérer, il convient donc de s’assurer en trois questions simples que votre entreprise :

  • Dépend bien du secteur géographique sur lequel intervient ASTME ;
  • Appartient à un secteur d’activité suivi par ASTME (tous secteurs sauf BTP et agricole) ;
  • N’est pas adhérente à un autre SSTI.

Pour toutes les questions relatives à votre adhésion, veuillez contacter directement le service de santé au travail le plus proche de chez vous, rendez-vous sur la carte de notre réseau pour le trouver.

ETAPE 2 : vous faites votre demande d’adhésion

Vous êtes redirigé vers le portail adhérents pour remplir un formulaire simple de demande d’adhésion.

ETAPE 3 : vous déclarez vos salariés sur le portail

Suite à votre demande d’adhésion, vous recevez :

  • Un lien de connexion vers le portail adhérent pour déclarer chacun de vos salariés ;
  • Un identifiant pour créer votre profil sur le portail.

Une fois sur le portail, vous saisissez les renseignements demandés pour chaque salarié et validez. Pour plus de facilités, pensez à vous munir préalablement des informations demandées (n° de sécurité sociale des salariés, code PCS…).

ETAPE 4 : vous confirmez votre adhésion

Un courrier récapitulant les informations que vous avez saisies vous est adressé. Il précise le montant de votre cotisation et votre centre médicale de rattachement.

Vous vérifiez les informations, puis retournez le document signé avec le règlement de la cotisation.

ETAPE 5 : vous êtes adhérent d’ASTME

Vous recevez votre facture ainsi qu’un certificat d’adhésion. Vous pouvez maintenant bénéficier de l’offre de services d’ASTME .

Combien ça coûte?

La montant de la cotisation se calcule sur la base d’un tarif par salarié, fixé par le conseil d’administration d’ASTME.
Ce tarif est actuellement de 90 € par salarié et par an.